13/12/2005

Noël et le monde de l'enfance...

Comme on est en plein dans cette période de noël, du père noël et de ce qui s'en suit, je voulais vous mettre qq paroles de chanson parlant d'enfant.
 
"Tous les enfants chantent noël" Sophie et Magaly
Sur l'arbre qui scintille
Y'a les boules qui brillent
En éclairant les cadeaux
Dehors la neige tombe
Les flocons font la ronde
Et le vent frappe au carreau

C'est une nuit magique
De fête et de musique
On oublie tous les soucis
La soirée sera longue
Aux quatre coins du monde
Mais en attendant minuit

{Refrain:}
Tous les enfants chantent Noël
Un chant d'amour tombé du ciel
Qu'ils soient du nord ou du soleil
Tous les enfants chantent Noël
+
Tous les enfants chantent Noël
Les rêves blancs
L'année nouvelle
Lorsqu'on allume les chandelles
Tous les enfants chantent Noël

Chanson d'amour gratuite
Qu'un poéte a écrite
Par amour, par amitié

Cadeaux remplis de rêves
Sur quelques notes brèves
Qu'il a mis dans tes souliers

{au Refrain, x2}

 
"Un enfant" Jacques Brel.
 
Un enfant
Ça vous décroche un rêve
Ça le porte à ses lèvres
Et ça part en chantant
Un enfant
Avec un peu de chance
Ça entend le silence
Et ça pleure des diamants
Et ça rit à n'en savoir que faire
Et ça pleure en nous voyant pleurer
Ça s'endort de l'or sous les paupières
Et ça dort pour mieux nous faire rêver

Un enfant
Ça écoute le merle
Qui dépose ses perles
Sur la portée du vent
Un enfant
C'est le dernier poète
D'un monde qui s'entête
A vouloir devenir grand
Et ça demande si les nuages ont des ailes
Et ça s'inquiète d'une neige tombée
Et ça croit que nous sommes fidèles
Et ça se doute qu'il n'y a plus de fées

Mais un enfant
Et nous fuyons l'enfance
Un enfant
Et nous voilà passants
Un enfant
Et nous voilà patience
Un enfant
Et nous voilà passés.


"L'enfant" Daniel Lévy.

L'enfant qui s'endort
Et toi qui lui sourit
De tant de remords
De n'avoir jamais
Lui avoir assez dit

Et lui qui a tant
Esperé en silence
Pouvoir un instant
Gagner ta confiance
Briser l'indifference

{Refrain:}
C'est pour toi que j'ai voulu grandir
Pour pouvoir te construire un empire
Juste lire dans tes yeux
Que j'existe un peu
Mais tu es parti sans attendre...
Sans comprendre

L'enfant qui se perd dans ton regard sévère
Il ne comprend guère
Que c'est ta manière
Ta facon de l'aimer

{au Refrain}
Tu étais ma lumière
Mon but, mon seul repere

C'est pour toi que j'ai voulu grandir
Pour pouvoir te construire un empire

C'est aussi pour toi que j'ai tout détruit
Que j'ai tant de fois caréssé le pire
C'est l'enfant en moi
Qui poussait son cri
Besoin de reparer
Mes souvenirs

Juste lire dans tes yeux
Que j'existe un peu
Mais tu es parti sans attendre
{x2}

Sans comprendre


22:49 Écrit par nauscaa | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

bonsoir...!! pff, mon pc est vraiment récalcitrant et ça fait pas mal de temps que je viens te voir sans pouvoir arriver jusqu'aux com!! Aujourd'hui, l'a bien voulu...!!
Ces textes sont superbes... l'enfance, tous ses versants, tous ses bonheurs et douleurs aussi... un monde en soi..
Je souhaite de passer un délicieux Noël, entourée de ceux que tu aimes..
A tout bientôt j'espère...
Amitiés

Écrit par : pierre de lune | 16/12/2005

Merci pierre de lune! Ils sont bien souvent capricieux ces ordis! Ah la la.
Sinon, moi aussi, je passe régulièrement te lire...
Bien à toi et je te souhaite également de très bonnes fêtes et tt le bonheur possible pr 2006!

Écrit par : nauscaa | 16/12/2005

Les commentaires sont fermés.